Trailer de Sonic le Film - Tous aux abris ?

Le Jeudi 02 Mai 2019

L’arrivée d’un film live action mettant en scène la mascotte la plus célèbre de Sega a de quoi faire frémir les adorateurs du hérisson bleu, d’autant qu’en dehors de quelques exceptions, les adaptations tirées de jeux vidéo n’ont pas pour vocation d’être rangées au rayon chef d’oeuvre de vos étagères. Et si pour une fois, on prenait une bonne respiration pour se dire que tout n’est pas si noir ? 

Pour beaucoup de joueurs, Sonic a connu ces heures de gloire sur Mega Drive avec Sonic The HedgehogSonic 2,Sonic 3  impossible à dissocier de Sonic & Knuckles.

Face à toute cette réussite, il est clair que le fait de voir arriver un animal tout en fourrure, qui ressemble pas vraiment au hérisson bien connu à de quoi déconcerter. Mais il faut garder à l’esprit que ce film est clairement destiné à l’exploitation d’une des licences phares de Sega. C’est vraisemblablement un film de commande, où le producteur est le seul maître à bord (comme souvent aux Etats-Unis d’ailleurs). On parle d’exploitation commerciale pragmatique. Rien de plus. 

Et d’ailleurs, puisque l’on s’attarde aujourd’hui sur le trailer, prenons le temps de repasser sur quelques détails. Déjà cette bande-annonce respire les années 90 avec le radio cassette, les petits phrases bien senties de Sonic et l’ambiance générale des images. Ensuite, que Jim Carrey incarne le Dr. Robotnik peut laisser présager une bonne performance d’acteur. Souvenons-nous des films qui l’ont amenés vers la gloire dans cette décennie comme The Mask pour ne citer que lui. 

Même si l’histoire du film semble tenir sur un post-it et que le mélange entre prises de vues réelles et animation peut parfois laisser à désirer, il s’en dégage tout de même une certaine envie de bien faire. A partir du moment où le parti des prises de vues réelles est pris, des compromis apparaissent instantanément. Et si certains d’entre vous ne sont pas en accord avec le fait de voir Sonic évoluer dans un monde réel, souvenez-vous de son renouveau sur Dreamcast puis sa résurrection sur GameCube avec Sonic Adventure DX Director’s Cut. Là encore, qu’on apprécie ou non cette partie de la vie de Sonic, le fait est que ce n’est pas une approche inédite. 

Ce qui se produit autour de cette annonce cinématographique peut amener quelques réflexions. A l’heure des réseaux sociaux, où le plus important est de réagir vite, il est probable que le calcul froid des producteurs est de ce dire qu’en bien ou en mal, la publicité autour du produit que représente Sonic Le Film est réussie. Si les personnes qui ne veulent pas voir Sonic avoir cette image gardaient le silence, ou encore mieux le film n’était pas vu par ces personnes à sa sortie, alors la réussite commerciale serait compromise. Et si c’était ça le premier pas vers des adaptations cinématographiques réussies plus souvent ? Car il faut le répéter, des films réussis sur des licences de jeu vidéo, ça existe. Le film Warcraft en est un bon exemple. Pas toujours fidèle certes, mais réussi techniquement et dans sa narration. C’est peut-être un exemple à suivre non ? 

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus