Rendez-vous Rétro - The Legend of Zelda (Partie 2)

Le Lundi 11 Janvier 2021

Tout d’abord, nous vous souhaitons à tous une excellente année 2021, avec tous les voeux possibles. Et pour commencer cette année en beauté, la Galaxie Rétro ouvre ses portes sur une série de jeux connue de tous que nous avons déjà abordé il y a assez longtemps. Petite précision en partant, on va s’intéresser aujourd’hui à des épisodes canoniques de la série. Nous reviendrons sur les jeux un peu moins importants dans un autre épisode pour avoir le temps d’en parler correctement. Ceci posé, on y va !

The Legend of Zelda: Ocarina of Time - Une arrivée fracassante dans la 3D !

C’est en 1998 que les joueurs ont découvert que Link pouvait se mouvoir dans un environnement en 3D et la claque reçue n’en a été que plus forte. Est-il réellement nécessaire de présenter The Legend of Zelda: Ocarina of Time ? Oui, car tous ceux qui nous lisent ne sont pas forcément familier avec cette pierre angulaire de notre médium. Link devra parcourir tout Hyrule et rencontrer plusieurs peuples de la contrée pour contrecarrer les plans de Ganondorf. Sous ses airs de scénario assez simple se cache une aventure qui, si vous ne la connaissez pas, va vous prendre aux tripes et ne vous laissera pas indifférent. S’il y a un Zelda par lequel commencer votre découverte de la licence, c’est bien celui-ci. 

 

The Legend of Zelda: Majora's Mask - Canonique, mais à part. 

Il n’aura fallu que deux ans pour que The Legend of Zelda: Majora's Mask apparaisse sur Nintendo 64 avec un statut particulier. Si certains objets du développement précédent demeurent, le fait que le jeu ne se déroule pas à Hyrule mais dans un monde parallèle et différent pose les bases d’un jeu unique. Si Link est bien présent, ce qu’il vit est bien plus sombre qu’à l’accoutumée avec les 3 jours répétés en boucle ajoutent à l’étrangeté du jeu. Si dans la chronologie officielle de la licence, Majora’s Mask prend place après OoT et avant un autre jeu dont nous parlerons plus loin, rien que pour la curiosité on vous encourage à vous y essayer.

 

The Legend of Zelda: The Wind Waker - Cartoon Power !

C’est en 2002 au Japon et en 2003 en Europe que The Legend of Zelda: The Wind Waker débarque sur GameCube… Et fait râler un paquet de monde. Pourquoi ? Parce qu’à l’annonce de l’arrivée de la console de salon de Nintendo, Link avait eu le droit à un combat épique en démo, qui n’avait rien à voir avec Link Cartoon. Nintendo est passé bien près du jugement pour hérésie, mais ce jeu tout en couleur a su conquérir le public, avec des personnages attachants, expressifs et espiègles, qui malgré une quête difficile pour le héros de l’histoire ont amené un vent de fraicheur à une licence qui en avait bien besoin. 

 

The Legend of Zelda: Twilight Princess - Un monde sombre et déchiré. 

Cet opus de la série est souvent adoré par les fans de la licence parce qu’il propose un retour aux fondamentaux de la série. Une histoire épique avec deux mondes à explorer, des moments difficiles à vivre et une exploration du monde d’Hyrule et de ses habitants. Sorti conjointement sur GameCube et sur Wii en 2006, The Legend of Zelda: Twilight Princess semble être une parfaite synthèse de ce qui a fait le succès de la saga. S’il n’est pas exempt de défauts, son histoire incroyable et ses décors enchanteurs auront tôt fait de vous convaincre de cavaler dans la plaine d’Hyrule pendant des heures !

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, la Galaxie Rétro garde ses portes ouvertes en 2021 et vous n’avez pas fini de vivre l’histoire du jeu vidéo avec nous ! Restez connectés pour suivre la suite de nos aventures !

 @MatthieuMeignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte