Rendez-vous Rétro - Spécial Consoles Sega

Le Lundi 06 Juin 2022

Il est assez rare que l’on parle de consoles dans la Galaxie Rétro, au sens exclusif du terme. Mais c’est déjà arrivé plusieurs fois et il manquait un constructeur majeur de notre histoire vidéoludique. Cette semaine on s’intéresse à SEGA !

La Master System - Un premier pas. Mais international.

Alors oui, on vous l’accorde, la Master System n’est pas du tout la première console de SEGA puisque Service Games a existé bien avant cela. Mais dans l’histoire qui nous intéresse, c’est celle qui a propulsé la marque au rang de joueur intéressant du médium. Soutenue par Alex Kidd (qui était incluse dans la console directement dans la Master System II), la firme ne s’impose pas encore face à Nintendo, mais on peut constater avec le recul que les ambitions étaient les bonnes et que le match, même s’il se fera sur la génération suivante, commençait déjà à poindre sur la console 8 bit qui a fait le bonheur de beaucoup d’enfants de l’époque.

 

La Mega Drive - SEGA, c’est plus fort que toi !

C’est en 1988 que le Japon découvre la véritable concurrence à la Super Nintendo (qui arrivera plus tardivement certes) mais la guerre des 16 bits fait rage dans les cours d’école et partout ailleurs. Cette console visait un public plus âgé et tentait une communication rebelle, ce qui perdurera dans l’industrie bien après la mort de la console de SEGA qui a connu le plus de succès. Si l’aura de la Mega Drive a permis à SEGA de tenir la comparaison, les décisions industrielles et commerciales qui suivront, au milieu des années 90 seront fatales à celui qui a pu se dresser face à l’Ogre de Kyoto.

 

La Saturn - Bonnes idées mais mauvaise exécution.

Pour les fans de SEGA, la période qui s’ouvre est très difficile à vivre. 1994 et surtout 1995 voient arriver dans le monde du jeu vidéo un concurrent de taille : Sony. Avec sa PlayStation, la concurrence sera sonnée un bon moment avant de retrouver le chemin du succès, mais SEGA ne parviendra pas à résister et la Saturn ne connaîtra pas le succès attendu. Une programmation compliquée et un placement marketing désastreux sonneront le glas de cette machine qui avait pourtant plusieurs arguments techniques en sa faveur. Face à cet échec cuisant, SEGA tentera de se relever de ce KO technique et de quelle magnifique manière !

 

La Dreamcast - La console de rêve.

Face à l’échec de la Saturn, SEGA apprendra de ses erreurs et mettra toutes ses forces dans la bataille en sortant une dernière console qui sera l’opposée de son aînée. Facile à programmer, compatible avec les bornes d’arcade NAOMI, SEGA veut retrouver sa place de numéro 1 et fait tout pour y parvenir techniquement. Malheureusement, la Dreamcast subira la communication agressive de Sony qui tease la PlayStation 2 puis la sort en l’an 2000, ce qui achèvera la partie hardware de SEGA qui baissera pavillon en 2001. C’est évidemment une triste fin alors que la Dreamcast pouvait permettre le jeu en ligne et qu’elle possédait tous les atouts d’un succès. Mais le destin ne sera pas celui-là et bien des joueurs resteront orphelins.

 

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, restez connectés pour vivre nos futures aventures dans la Galaxie Rétro !

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte