Rendez-vous Rétro : Mortal Kombat

Le Jeudi 26 Novembre 2020

Aujourd’hui on va s’intéresser à une série qui a clairement fait bouger les lignes du jeu vidéo, que ce soit dans la perception du médium ou ce qu’il a permis par la suite : on va parler de Mortal Kombat !

 

Mortal Kombat - L’histoire d’une concurrence.

C’est en août 1992 que Mortal Kombat arrive, d’abord sur les bornes d’arcade puis les portages consoles qui suivront. Se posant clairement comme un concurrent direct à Street Fighter II sorti l’année précédente, le parti pris n’est pas du tout le même. Ici, la violence est exagérée, le sang coule à flot, et tout est fait pour amener à des mises à mort les plus impressionnantes possibles. Si les développeurs du jeu assument totalement cette ligne "créative", les versions consoles seront quand même édulcorées pour en faciliter les ventes mais aussi pour mieux se faire accepter du grand public. Même si, vous vous en doutez, il était possible sur MegaDrive de débloquer les scènes les plus violentes grâce à un code connu de tous. Et le succès fut au rendez-vous, car il est dans la nature humaine de tendre vers la transgression.


Mortal Kombat II - Deux fois plus !

De l’aveu même d’Ed Boon, développeur du jeu : « il fallait qu'on fasse deux fois mieux que le premier jeu ». Dont acte en 1993. Comme il fallait continuer à tenir la dragée haute à la licence phare de combat développée par Capcom, Mortal Kombat II est passé de 7 à 12 personnages jouables, la panoplie de mouvements a été revue à la hausse, et surtout, chaque personnage s'est vu doté de deux fatalités (Fatality) différentes. Mortal Kombat II est aussi un jeu plus abouti que son prédécesseur. Le jeu est là pour choquer plus fort, les curseurs sont poussés au maximum et le gameplay est plus complexe. Une totale réussite, probablement plus forte encore que le 1er Mortal Kombat. Et si on terminait la trilogie maintenant ?

 

Mortal Kombat 3 - Quand on veut en faire trop…

Si le même principe de "toujours plus" est appliqué pour Mortal Kombat 3, le concept finit par rattraper Midway car il faudra attendre la mise à jour du jeu, Ultimate Mortal Kombat 3, pour voir un jeu complet arriver. De nouveaux personnages intéressants sont au programme mais cela a impliqué la disparition de certains combattants importants de la licence. Si on ajoute à ça les bugs techniques qui ont émaillé cette itération (et ce même dans la mise à jour), on peut se demander si le rythme de parution des jeux n’était pas à mettre en cause. On peut raisonnablement penser que c’était plus une approche différente de vouloir tout mettre dans le jeu qui a perdu les développeurs, et de facto, les joueurs. Même si au final les deux versions ont marché, en arcade comme sur console, et ce sur 16 bits et 32 bits.

 

La licence Mortal Kombat est souvent réduite à sa violence, tout comme d’autres séries sont réduites à un seul pan de leurs jeux. Mais Midway, au-delà de concurrencer Capcom, tentait de voir le jeu de combat différemment et dans les années 90, ça leur a plutôt réussi. La suite des choses allait être plus difficile, mais nous le verrons peut-être une prochaine fois. Restez connectés pour suivre la suite de nos aventures dans la Galaxie Rétro ! 

 

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus