Rendez-vous Rétro : Grand Theft Auto (Partie 2)

Le Lundi 13 Janvier 2020

Maintenant que l’année 2020 est bel et bien lancée, on reprend notre voyage dans le passé vidéoludique avec la suite de notre périple sur le chemin tortueux et parfois violent de la licence GTA.

 

 

GTA: San Andreas - Un carton absolu, mais surtout de la démesure partout.

 

Après le succès de GTA: Vice City puis la sortie plus ou moins anecdotique d’un épisode sur Game Boy Advance, GTA: San Andreas sort en octobre 2004 et ravage tout sur son passage. Que ce soit la taille de la carte, le personnage principal, ce cher CJ, avec la personnalisation de ses capacités à coup de bouffe ou de soulevage de fonte, le monde immense et les missions variées au possible, le tout dans un univers de gangsters qui a fait tourner bien des têtes, il est certain que cet opus a fait date dans l’histoire de la franchise. Et nous allons vite nous apercevoir que ça ne va pas s’arrêter là. 

 

 

Grand Theft Auto IV - Le début de la respectabilité. 

 

GTA IV est un des fers de lance de la génération Xbox 360/PS3 malgré le fait que la licence roule sa bosse depuis plus de 10 ans à ce moment là. Si d’autres séries de jeux ont marqué cette génération de machines, GTA IV a réussi le tour de force de nous immerger dans Liberty City avec Niko Bellic et ses connaissances (pas toujours amicales) dans un univers sombre et mélancolique où la dépression face au rêve américain éclabousse en permanence le joueur. L’apparition des DLC fonctionne aussi très bien avec Lost and Damned mais surtout The Ballad of Gay Tony qui touche parfaitement au but recherché. Pour la première fois, les critiques assassines se taisent pour saluer (enfin) l’écriture scénaristique du jeu et de son apport à l’oeuvre globale. Et ça c’est une victoire pour vous tous. 

 

 

Grand Theft Auto V - Le présent n’est pas toujours joli à voir. 

 

C’est en 2013 que le chambardement actuel de la série commence. Le solo du jeu nous donne la possibilité d’incarner 3 personnages différents dans un scénario bien entremêlé qui nous permet de prendre le contrôle de chacun des protagonistes quand c’est nécessaire, parfois même en plein milieu d’une mission. La préparation et l’exécution des braquages est aussi excellente puisqu’il est possible de choisir son approche. Grand Theft Auto Online a suivi très rapidement et nous propose de vivre ses propres aventures à même la folie de Los Santos et de Blaine County. Alimenté en permanence depuis plus 6 ans, le succès de GTA V  ne s’est jamais démenti et les fans de la licence commencent à espérer l’arrivée d’un hypothétique GTA VI dans les prochaines années. 

 

 

En un peu plus de 20 ans d’existence, la saga GTA s’est imposée comme une pierre incontournable de l’édifice de notre médium. Les puristes pourront nous reprocher d’avoir passé sous silence la plupart des épisodes sortis sur les consoles portables, mais il n’est pas impossible que ces jeux soient abordés plus tard cette année vous savez. Voilà, c’est fini pour aujourd’hui et restez à l’affût pour connaître les prochaines étapes de notre voyage dans la Galaxie Rétro !

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus