Coronavirus : l'épidémie frappe aussi l'industrie du jeu vidéo

Le Jeudi 13 Février 2020

Les mesures de confinement et le prolongement de deux semaines des congés de fin d’année en Chine, synonyme de fermeture de nombreuses usines, impactent les différents secteurs du jeu vidéo, de la production de manettes au développement de jeux, en passant par certains tournois e-sport. En fonction de l'évolution de l'épidémie, c’est toute la filière vidéoludique qui pourrait être touchée, avec des répercussions pour les joueurs du monde entier.

 

Tous les secteurs de l'indutrie du jeu vidéo touchés par cette crise. 

Tournois E-Sport, développement de jeux, fabrication de manettes ou d'accessoires, toutes les branches du secteur voient leur calendrier chamboulé. Sachant que chaque sortie et chaque production est portée par la globalisation, la conséquence est plutôt logique. L’écrasante majorité des composants et de la fabrication dans le domaine vidéoludique venant de Chine, il est certain que les mesures de prévention prises actuellement auront un effet domino assez impressionnant, comme l’explique Ken Rumph, analyste pour la banque d’investissement américaine Jefferies, dans une note citée par le South China Morning Post
"Si la mise à l’arrêt du pays dépasse un mois, les calendriers de sortie des jeux seront retardés. Les nouvelles consoles pourraient elles aussi souffrir de problèmes d’approvisionnement en cas de perturbations prolongées, alors que leur lancement est prévu pour l’automne 2020."

 

Chez Nintendo, même son de cloche. 

Nintendo a publié un message sur son site au Japon pour expliquer que la production et l’expédition de ses consoles Switch ainsi que de l’accessoire physique du jeu RingFit Adventure, tournaient actuellement au ralenti, et qu’il fallait s’attendre à des problèmes de stock.
Interrogé par Reuters, le directeur général de Nintendo, Shuntaro Furukawa a ainsi indiqué que des retards pour la production des consoles Nintendo Switch seraient “inévitables” tout comme pour la production des manettes Joy-Con

Shuntaro Furukawa, président de Nintendo

Et puisque l’on parle des consoles et accessoires, il y a fort à parier que cet arrêt forcé des chaînes de production pour une durée indéterminée entraîne également soit des changements de calendrier pour les sorties de la PS5 ou de la future Xbox Series X, toutes deux prévues pour l’automne prochain, soit une diminution du stock disponible à la sortie de ces consoles.

 

Pour le développement des jeux aussi, la musique est en train de changer. 

Au-delà de la production de consoles et accessoires, la Chine est également pour les plus grands éditeurs mondiaux, un centre de sous-traitance capital dans le développement de leurs jeux.  

Le président de Virtuos, le géant franco-chinois spécialisé dans la production d’éléments graphiques en 3D et la conversion de jeux d’une console vers une autre comme Final Fantasy XII - The Zodiac Age ou Dark Souls Remastered s’est exprimé sur le sujet pour rassurer, sachant qu’en 2019, l’entreprise était impliquée dans pas moins de 23 jeux présentés au Salon mondial annuel du jeu vidéo, principalement des blockbusters. 

Le développeur Private Division a quant à lui indiqué que la sortie du jeu Outer Worlds sur Nintendo Switch ne se ferait plus le 6 mars 2020 comme prévu, mais à une date ultérieure inconnue.  

 

 

L'éditeur français Ubisoft, qui partage les développements de ses productions notamment en Chine, a quant à lui déclaré au journal Le Monde : 
"En accord avec les recommandations du gouvernement, nous allons rouvrir les studios de Chengdu et Shanghai le 10 février. Nous suivons la situation en Chine de très près et surtout la santé et la sécurité de nos équipes sont notre priorité absolue. Il n’est pas possible d’estimer l’impact potentiel sur notre activité en Chine à ce stade."

 

Un impact sur des événements majeurs du jeu vidéo 

 

Des événements majeurs du jeu vidéo ont été annulés, comme le Taipei Game Show de Taïwan, ou les rencontres du chmpionnat Overwatch League de mars et avril 2020 voire reportés à une date ultérieure comme la seconde journée du championnat de League of Legends. Guangzhou Charge et Shanghai Dragons, deux des équipes chinoises d’eSport en lice dans le championnat Overwatch ont même déménagé en Corée du Sud. 

 

La Chine est bien LE pays central dans l'industrie du jeu vidéo et les conséquences de cette crise sanitaire sur ce secteur d’activité sont multiples et potentiellement durables. 

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus