Les "Flops" de l'année 2016

Le Mardi 20 Décembre 2016

 

En cette fin d'année 2016, faisons un bilan des tops et des flops dans le secteur du jeu vidéo ! Quels sont les jeux ou les studios qui ont fait parler d'eux en bien ou en mal ? Nous apporter notre réponse à cette question, en commençant par le bas du classement. Quel est selon vous le plus gros flop ou couac de cette année ?

Mighty N°9

A son annonce, le projet de ce nouveau jeu piloté par le père de la série Megaman, Keiji Inafune, avait ravis les fans qui espéraient un sorte de successeur du robot bleu. Les promesses de retour aux sources (style 2D, gameplay de l'époque...) lui donnaient une position de hit. Mais après une campagne Kickstarter à rallonge, le jeu est enfin sorti et a beaucoup déçu !

Le jeu n'était pas du tout à la hauteur des attentes, avec des soucis techniques, des erreurs de game design, et un style graphique a fortement divisé les joueurs. Une désillusion de taille pour tous les contributeurs !

 

No Man's Sky

Même si le jeu à quand même reçu des notes correctes, ce sont les joueurs qui n'ont pas été conquis par No Man's Sky. Entre les annonces de mécanismes originaux avec des planètes générées automatiquement, des batailles spatiales intenses, des mondes vivants, etc. il y avait de quoi rêver... Mais la réalité fut dure à encaisser, avec un jeu souffrant de nombreux soucis techniques, des graphismes en-deçà des bandes-annonces, et un gameplay limité, ne tenant pas ses promesses.

Le jeu souffre donc d'une mauvaise notoriété, qui a pu refroidir bon nombre de joueurs de l'essayer. Le studio Hello Games a même subit une enquête pour publicité mensongère ! Il y a donc un dur chemin à parcourir pour reconquérir un public. Nous espérons que le jeu se relèvera car il reste une expérience intéressante. La mise à jour "Fondation" apporte déjà de nombreuses fonctionnalités manquantes.

 

Call of Duty : Infinite Warfare

Si Call of Duty reste une licence puissante, l'épisode de cette année, Infinite Warfare, a été assez mal reçu par les joueurs. En cause notamment un contexte trop futuriste. On se souvient de la bande-annonce qui avait reçu plus d’un million de "dislikes", qui en dit long sur la situation.

Mais malgré des ventes en baisse comparées à celles de COD : Black OPS 3, Activision a eu la bonne idée d'inclure une remastérisation de Modern Warfare, un des plus populaires épisodes de la série. Cette décision sauve sûrement ce dernier opus d'un flop commercial encore plus grand.

 

Street Fighter 5

Très attendu par la communauté des jeux de combats, Street Fighter 5 avait tous les atouts pour réussir, bénéficiant d'une notoriété gagnée grâce à l'épisode 4 depuis 2008. Avec de meilleurs graphismes et un gameplay plus accessible mais difficile à maitriser, son histoire commençait pourtant bien.

Mais Capcom à fait de très mauvais choix concernant son modèle économique, proposant d'acheter plein pot au lancement un jeu en kit, sans mode histoire, et avec peu de personnages. Pour espérer contrôler de nouveaux personnages dans de nouveaux terrains, il faudra passer à la caisse ou récolter péniblement de la monnaie virtuelle en combattant en ligne... En espérant d'autres choix pour 2017, beaucoup d'entre nous attendent une version regroupant tous les personnages de la première saison.

 

Mafia 3

Ambitieux sur tous les points, et avec une communication de qualité, Mafia 3 avait conquis pas mal de joueurs. C'était sans compter sur de nombreux soucis techniques gâchant l'expérience de jeu, et par la même l'image du jeu. Vraiment dommage pour ce premier jeu du studio Hangar 13.

 

Pénurie de Mini NES

La Nintendo Classic Mini NES a sa place dans ce classement, malgré le fait qu'elle soit un succès commercial et que la console est géniale. Nous parlerons ici surtout de la pénurie de consoles qui a entrainé pas mal de déception chez les joueurs, faute à une sous-évaluation de Nintendo de son succès potentiel.

Une chasse à la console s'est alors engagée parmi ceux qui n'ont pas pu s'en procurer une. Indisponible quelques minutes après les divers restockages sur Amazon, la plupart des distributeurs attendent encore des exemplaires, ce qui rend vraiment difficile d'en avoir sous le sapin.

 

L’effervescence Pokemon GO!

Ah le phénomène Pokemon GO ! Qui ne s'en souvient pas ou n'a pas été tenté d'au moins le télécharger pour voir, tellement l'évènement a été médiatisé. Très attendu par les fans du monde entier, le lancement s'est fait au compte-goutte dans chaque pays, sans date de sortie clairement fixée. S'en est suivi une médiatisation de masse, entre explications de l'engouement et faits divers mettant en cause des joueurs au comportement dangereux, vous faisant parfois perdre foi en l'humanité... Et aujourd'hui, rien... le soufflé est rapidement tombé et on n'entends plus parler du jeu que dans la presse spécialisée. Retrouvez ci-dessous une vidéo de la chaine Trash, faisant le point sur les fait les plus cocasses.

 

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus